Autour de México, Mexique

Un week-end aux grottes de Tolantongo

11 février 2016

Jour 1 – Les piscines d’eau naturelle de Tolantongo

Ce matin on se lève tôt pour partir aux grottes de Tolantongo à 4h au nord de Mexico DF. On décolle à 8h pour pouvoir profiter de la journée. Sur la route, le paysage est magnifique, le désert et des cactus à perte de vue. nous traversons des petits pueblos authentiques dépourvus de toute civilisation.

Nous arrivons à Hidalgo, le village où se trouvent les grottes. De là nous descendons du bus et une navette nous récupère pour descendre dans la vallée. On ne peux pas y accéder avec le bus, puisque la route (on le saura plus tard) est un peu engagée, des lacets de montagne comme on en voit en France, en pire. La vue est splendide, la vallée est immense, et au loin on aperçoit le rio d’une couleur turquoise, on ne dirait pas que ce fleuve est naturel.

La couleur turquoise de l’eau est due au contact entre l’eau et le calcium de la roche. Le calcium se dissout progressivement en petites particules contenant du magnésium et d’autres chlorures générant cette teinte bleue turquoise opaque si énigmatique.

Grutas de Tolantongo

Rio Grande, rivière d’eau thermale aux Grutas de Tolantongo

On pose les affaires à l’hôtel, on enfile le maillot et hop ! On file aux piscines d’eau naturelle, qui se trouvent à 45 minutes de marche du village. On a lu, vu des photos, il s’agit de piscines d’eau naturelle chaude sur le versent de la montagne, disposant d’une vue à couper le souffle. Il nous tarde d’y aller. Après notre petite marche, on arrive aux piscines, et là, c’est la déception. Du monde partout, c’est la piscine municipale ! Des familles partout, des gosses, des gens qui se baignent habillés (des nacos comme on dit ici)… C’est dommage de voir de si beaux endroits sur exploités, et gâchés par le monde. On va quand même profiter de ces piscines, sans calme du coup. Bon, si on veut voir le verre à moitié plein, on dira que la vue est tout même magnifique, les piscines sans margelle, où l’eau tombe en cascade dans le vide, puis on s’est marré aussi faut dire.

Grottes de Tolantongo

Piscine d’eau naturelle aux Grutas de Tolantongo

On se rhabille après car ça caille quand tu sors de l’eau il fait frisquet dehors ! On décide d’aller faire la tyrolienne qui nous permet de redescendre au village. Cela coûte que 150 pesos (7.5€). La tyrolienne traverse la vallée d’une montagne à l’autre, et ce à 4 reprises ! La vue est juste incroyable, quand on est amateur de ce genre de sensations, il ne faut pas hésiter à la faire, ça vaut vraiment le coup. Les employés qui  sont présents aux départs et aux arrivées sont hyper sympas en plus, jouent sur le câble pendant la descente pour faire balancer et te procurer plus de sensations. Franchement c’est l’activité de la journée. Je recommande si vous êtes sur place !

Mot du jour : Naco qui signifie “bof” ici au Mexique, pour une personne.

Jour 2 – Les grottes de Tolantongo

Ce matin on se lève tôt pour aller visiter les fameuses grottes de Tolantongo. On prend le peti-dej local, rien ne vaut des haricots rouge dès le matin… Bon heureusement il y a des pancakes maison. On arrive aux grottes, c’est blindé de monde, le parc d’attraction c’est vraiment l’angoisse. Je déconseille cet endroit pour tous les amoureux qui souhaitent se retrouver dans un coin de paradis en tout tranquillité … ou alors en semaine, il parait que c’est plus calme.

On laisse la serviette dehors sur une barrière en bois comme tout le monde, et partons vers l’entrée de la première. On traverse un tunnel dans le noir à la queuleuleu, on arrive au bout du tunnel qui doit faire 10/20 mètres, dans une grotte obscure. Je passe la corde pour aller m’engouffrer dans cette grotte, et là je me fais engueuler par le mec qui surveille “l’attraction”. En fait tu fais l’aller et le retour et voilà, c’est fini ! C’est vraiment un attrape touriste, on est toutes déçues. On va maintenant visiter la seconde grotte, qui est plus grande. On se faufile au milieu de la foule en nageant pour atteindre le fond de la grotte. Encore une fois, l’endroit n’est pas dépourvu de charme, mais bon, difficile d’apprécier avec ce monde. Si on prend la peine (et surtout si on a le courage de traverser !) d’aller au fond à droite, il y a une petite entrée qui mène sur une autre petite grotte, quant à elle un peu plus calme. L’eau y est bouillante et provient directement de la roche, on est au plus proche de la source.

L’après-midi, on décide d’aller prendre des couleurs près du rio, car mince on est au Mexique depuis un mois, va falloir bronzer un jour ! On se choisit une parcelle sans personne pour être tranquille, et on barbote toute l’après-midi au soleil. Pour le coup, on passe vraiment un bon moment, car premièrement le cadre est somptueux, et en plus le rio s’étend sur des kilomètres, il y a donc de l’espace pour tout le monde.

Après avoir flâné toute l’aprem, c’est l’heure de manger des quesadillas et de rentrer. Les quesadillas sont très bonnes, on peut choisir les ingrédients (queso / chorrizo, queso/champiñones..). L’endroit est très typique, des petites cahutes avec des longues tables, où l’on mange à notre faim pour 2.5€, à la bonne franquette. Sur le retour, on assiste à un joli spectacle de la nature, le soleil qui se couche dans le désert d’Hidalgo. Je pense déjà à ma prochaine étape sur le retour, Puerto Vallarta, Acapulco…

Desert Hidalgo

Le soleil se couche sur le désert d’Hidalgo.

 

Le mot de la fin : Je ne conseille pas forcément la destination des Grottes de Tolantongo, c’est un bilan assez mitigé. Je pense qu’il y a des endroits qui valent 100 fois plus le coup au Mexique.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply