Mexique

À la découverte des plages du Mexique – Playa Ventura

26 février 2016

Jour 1 – La mer, le sable et les palmiers à perte de vue

Arrivés à 8h du matin, après une courte nuit dans le bus (car cette fois on n’était pas dans un bus grand luxe). Nous logeons à l’hôtel Villa Tortuga, un des rares petits hôtels du village, tous situés sur la plage. Bonne surprise au moment de récupérer les clefs, notre chambre donne sur la mer! Comme il n’y a pas de fenêtre (seulement une moustiquaire), on entend le bruit des vagues, c’est un vrai bonheur !

On prend un petit déjeuner, une douche, et on court profiter de cette plage sauvage, qui n’attend que nous ! On prend notre premier bain dans l’océan Pacifique, avec des grosses vagues qui me rappellent les Landes.

Plage, Mexique

L’heure de la sieste sur la plage

Cette plage, Playa Ventura, est juste splendide, du sable à perte du vue, pas un chat, tout à fait le genre d’endroit que j’adore !  Un petit mexicain, parcourt la plage avec sa brouette, pour vendre quelques noix de coco.

Pour situer, playa Ventura c’est là, à 2 heures au sud d’Acapulco. Nous sommes seuls au monde sur cette plage déserte !

À midi, nous prenons de la “Mojarra”, un poisson tropical. Il est délicieux, pêché le matin même. Que ça fait du bien de manger sain, et surtout du bon poisson frit. A Mexico, du poisson frais, y’en a pas à tous les coins de rue !

Le soir on va manger dans un petit resto local, et là, coupure d’électricité dans tout le village. On finit donc notre repas avec les bougies, et autres systèmes D. (D’ailleurs pour la petite anecdote, mettre une lampe flash de téléphone portable sous un récipient plein d’eau; bouteille ou verre ; et le récipient fait office de lumière, jo les bons tuyaux). Nous rejoignons la plage plus tard, autour d’un grand feu, assis dans le sable. Ce soir là, il n’y aura pas d’étoile car le ciel est couvert, on est un peu déçus.

Jour 2 – Coucher de soleil à la Casa Piedra

Aujourd’hui on se rend à Casa Piedra, une charmante petite plage non loin de Playa Ventura (une dizaine de km à vue de nez). Cette plage est différente de Playa Ventura, il y a moins de vagues, un peu plus de monde, mais ça reste un vrai régal pour les yeux. Des kilomètres de sables, et des forêts de palmiers à perte de vue ! On trouve tout un tas de coquillages de toutes les couleurs sur la plage. 

On se rend compte que le soleil du Mexique, c’est pas le soleil de la France, il cogne terriblement. Pour se protéger, on va se renseigner dans une petite tienda locale, où des mexicains nous conseillent de l’huile de Coco. Sauf que 5min plus tard, des amis mexicains nous déconseillent formellement d’en mettre avant une exposition au soleil,  SURTOUT PAS! Après oui, pour hydrater la peau, mais pendant une exposition, une peau comme la notre brûle ! En gros, merci les mecs d’avoir pris en considération la couleur de notre peau avant de nous conseiller,  merci !

Le soir, nous trouvons un bon spot pour aller admirer le coucher du soleil. C’est juste magnifique, il se couche entre mer et plage, ce qui offre un panorama idéal, et des couleurs très vives.

Coucher de soleil sur la plage

Coucher de soleil sur la plage depuis la casa Piedra

Plus tard après le dîner, nous nous installons dehors, et admirons le ciel chargé d’étoiles, avec quelques palmiers qui viennent s’incruster dans notre vue, secoués par une légère brise. J’ai rarement vu des endroits aussi beaux que celui-ci dans ma vie.

Mot du jour : « Ocaso y puesta del sol », qui signifient « coucher et lever du soleil »

Jour 3 – Observation de bébés tortues à Playa Ventura

Ce matin réveil 7h pour aller avoir les bébés tortugas à playa Ventura. Il faut savoir qu’il s’agit d’une espèce en voie de disparition, et les bébés tortues ont beaucoup de mal à retrouver l’océan, car le chemin n’est pas sans danger. Des prédateurs en tout genre rodent au dessus de la plage afin de se nourrir des bébés qui viennent tout juste de sortir de leur coquille. Les villageois, pour faciliter cette transition, vont chaque jour au lever du soleil chercher les bébés tortues, afin de les amener à la mer.

Une centaine de tortues sont nées dans la nuit, elles sont minuscules, et toutes noires. Elles se dirigent vers l’eau. On n’arrive à peine à distinguer la carapace de leur peau.

Tortues sur la plage

Observations de bébés tortues nées sur la plage dans la nuit

D’ailleurs, lorsque l’on relâche les tortues, un oiseau fonce tête baissée sur la plage et attrape un bébé dans son bec. Elle n’a pas eu le temps d’aller jusqu’à la mer. Nous comprenons maintenant pourquoi les habitants du village prennent soin de les accompagner dans cette étape pour le moins dangereuse.

Plus tard, lors du déjeuner, on lit le journal d’un homme assis à côté de nous, 7 meurtres ont été commis dans 4 villes du pays, dont Taxco que l’on comptait visiter, Acapulco (où on ira jamais car trop dangereux), et deux autres villes. On se rend compte à ce moment, qu’on est au Mexique, et que c’est quand même pas le monde des bisounours. Il faut faire attention aux endroits que l’on fréquente. Mais en général, ce ne sont pas les touristes qui sont pris à parti, il s’agit le plus souvent, de règlements de compte entre narcotraficants. 

Nous allons ensuite terminer notre journée, comme il se doit, en se la coulant douce. Se reposant dans un hamac, écoutant le bruit des vagues, et se laisser caresser le visage par la brise marine. À ce moment très précis, j’adore ma vie je dois l’avouer!

Plage Mexique

À la mode mexicaine, dans le hamac d’un restaurant sur la plage

Le week-end se termine ainsi. On prend le bus à 5h de l’après-midi pour Mexico, tristes de quitter cet endroit paradisiaque. Mais bon, on reste au Mexique, et ici des coins de paradis on en trouve partout :).

Mot de la fin : J’ai adoré cet endroit et le recommande vivement aux personnes se rendant sur la costa chica. Admirateurs de plages sauvages ? Cet endroit est fait pour vous ! Calme, loin des endroits bondés de touristes, et authentique !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply