Mexique, Vivre à l'étranger

Partir travailler au Mexique, comment faire ? Visa Mexique, Permis de travail

2 août 2016

Vous avez pour projet de partir travailler au Mexique, et vous ne connaissez pas les marches à suivre pour le Visa ? Cet article est fait pour vous. Je suis passée par ces étapes ô combien compliquées de vie d’expat. Car non, tout le monde n’a pas la chance de contracter un VIE, et de vivre à la française au Mexique. C’est pourquoi, je vais tenter de vous guider dans les étapes de votre recherche d’emploi, et vous éviter certains ennuis.

Partir travailler au Mexique

Les avocats qui vous délivrent les permis de travail d’une entreprise Fake

Tout d’abord, je tiens à vous alerter sur les Permis de travail « fake« . Non ce n’est pas une solution. Pourquoi ?
Bon nombre « d’avocats  » à Mexico exercent de manière frauduleuse, et profitent des étrangers qui veulent partir travailler au Mexique. Ils vous proposent de réaliser pour vous un permis de travail via une de leur entreprise fake. Ne surtout pas tomber dans le panneau. Premièrement, car l’immigration n’est pas dupe, elle se rend bien compte des demandes borderlines, connait les avocats… Deuxièmement, les entreprises sont soumis à des contrôles de l’immigration, si ce cas se présente, et que l’immigration se rend compte de la supercherie, les permis de travail de toutes les personnes sont annulés, et c’est expulsion du pays… A vous de voir.

Partir travailler au Mexique, choisir son avocat

Il est également compliqué de faire confiance à ce genre d’avocats, ils arrêtent de répondre au téléphone du jour au lendemain, ils peuvent avoir des problèmes avec une de leurs entreprises, et vous laisser tomber, à Mexico, sans visa… bref, je ne recommande absolument pas de procéder de cette façon. Des personnes vous diront que c’est plus simple de trouver du travail si vous disposez déjà du permis de travail, peut-être, je n’en suis pas si sûre, pour ma part, j’ai trouvé en deux semaines, sans visa…

Faire appel à un avocat, pour gagner du temps

Lorsque vous avez pour projet de partir travailler au Mexique, il arrive que vous trouviez une entreprise, qui vous prenne en charge tous les papiers, les frais d’avocat, ou qui dispose d’un service dédié, etc… Mais ce n’est pas toujours le cas, par exemple, dans mon cas, j’ai dû m’occuper de tout, seule. J’ai donc fait appel à une avocate, que je vous recommande d’ailleurs, elle est très pro, éthique, si vous voulez son contact : Claudia Lorena Aguirre Garcia : Tel/Whatsapp : + 52 1 442 379 7210. Vous pouvez la contacter de la part d’Alexia, elle vous aidera dans vos démarches de visa, mais aussi de création d’entreprise.

Je vous conseille de faire appel à un avocat, car vous allez gagner du temps, surtout si vous ne connaissez pas les démarches et que votre entreprise non plus. Bien sûr, il n’est pas obligatoire de faire appel à un avocat, mais franchement cela vous fait gagner du temps. Car non seulement ils ont des relations, mais connaissent sur le bout des doigts le processus, les papiers à fournir, etc.

Entretien d’embauche, que dire ?

Bon, ne faites pas comme moi, ne vous pointez pas le jour de l’entretien en touriste, sans savoir de quoi cause le visa ! Alors, à la question : « Avez-vous le permis de travail ? « , vous répondez : « Non, je n’ai pas le permis de travail, mais, si besoin, j’ai un avocat qui se charge de tous les trámites.Partir travailler au Mexique, entretien d'embauche

… « Je me suis renseignée, et je n’ai besoin que de la carta de empleador de votre part, qui me permettra de faire la demande de visa auprès de l’immigration. Pour cela, il suffit que l’entreprise aie la Constancia de Inscripción de Empleador actualisée à l’immigration ». Normalement, les entreprises qui embauchent des étrangers doivent avoir la Constancia de Inscripción de Empleador à jour, elle s’actualise au mois d’avril. Il est primordial que l’entreprise l’actualise, sinon votre demande de permis de travail sera rejetée.

Quels sont les papiers à demander à l’entreprise ?

1. L’original et la copie de la « Constancia de Inscripción de Empleador »
2. L’original et la copie de la « identificación oficial » du représentant légal de l’entreprise – Si l’entreprise ne peut pas prêter la carte d’identité du représentant, ils peuvent fournir une copie certifiée par-devant Notaire.
3. L’original de la « carta de empleador » / « carta oferta de trabajo », sur papier en-tête de l’entreprise et qui contient les données du salarié : Nom complet de l’étranger, salaire mensuel en pesos mexicains, poste qu’il occupe dans l’entreprise, l’adresse à laquelle l’étranger réalisera son activité et la durée mettre un an pour la première demande. Vous pouvez trouver le modèle d’une carta de empleador conforme ici.
4. Puis l’avocat prépare le document de « Solicitud para trámite migratorio », pour que l’entreprise l’imprime et que le représentant légal le signe

L’avocat passera ensuite à l’entreprise récupérer les documents cités ci-dessus, ainsi que les papiers suivants :

1. L’original et la copie de l’acte de la « CONSTITUTIVA DE LA EMPRESA »
2. L’original et la copie « PODERES DEL REPERESENTANTE LEGAL »
3. La photocopie simple du dernier paiement d’impôt de l’entreprise, ainsi que la déclaration annuel de celle-ci
4. L’original et la copie de la liste des employés de l’entreprise avec leur nom et nationalité sur papier en tête de l’entreprise
5. L’original et la copie du justificatif de domicile de l’entreprise récent (moins de 30 jours)

Et après la paperasse ? Sortir du pays ?

Une fois que le permis est accordé par l’immigration, vous devez prendre rendez-vous dans un consulat mexicain en dehors du pays.
En général, on le fait à San Antonio, Houton, Austin, Los Angeles, Miami… Le but est de comparer les vols et prendre le moins cher.

Partir travailler au Mexique, sortir du pays

Vous me direz, que vous pouvez aller aussi au Guatemala, ou autre, j’y ai pensé aussi… Mais les procédures sont beaucoup plus longues, alors qu’aux Etats Unis, ils plient le tout en quelques heures, contre quelques jours dans d’autres pays. L’avocat se charge de tout, dès qu’elle reçoit l’officio qui dit  tienen 30 dia para acudir a un consulado mexicano », elle prend rendez-vous dans un consulat mexicain en dehors du pays. Au consulat mexicain, il faudra payer $ 36 USD.

Quand vous revenez à México, vous allez devoir remplir un papier dans l’avion (le même que vous avez rempli en arrivant à México). Vous devez cocher « Canje », et pour 30 jours, pas 180 jours, sinon vous devrez repartir au consulat...  Il faudra vous rendre dans une banque et payer les $3 560 MXN pour le visa (normalement, l’avocat se charge de tout).

Au retour à México, vous devez remplir un document en ligne et déposer tous les papiers et photos (l’avocat se charge de tout ça)
Il faudra compter minimum une semaine pour tout avoir, et il vous sera possible de suivre l’évolution du dossier en ligne grâce au NUT. Ensuite, il faut aller donner ses empreintes à l’INM, avant vous ne pouvez pas y aller, il s’agit de la personne au pouvoir/avocat qui se charge de tout.

Dans tous les cas, que vous passiez par un avocat ou non, vous devez donner le « pouvoir » à un Mexicain pour qu’il fasse les démarches pour vous, autant que ce soit une personne qualifiée…

Quelques sites pour vous aider à chercher un emploi sur México

Pour ma part, j’ai pas mal utilisé la plateforme OccMundial, elle fonctionne très bien, le processus est simple et surtout, elle propose des offres de grandes entreprises. Mais vous pouvez aussi utiliser CompuTrabajo (perso j’ai moins aimé, la plateforme est moins ergonomique que Occ Mundial), Indeed qui est une plateforme internationale, ou Bumeran. J’ai trouvé pas mal d’offres aussi sur Linkedin, cela dépend de votre secteur d’activité.

Petit conseil : Ne gaspillez pas votre énergie à postuler avant d’arriver au Mexique. Niveau culturel, rien à voir avec l’Europe, ils sont pas trop entretien Skype, les mexicains attachent beaucoup d’importance à la rencontre. Ils aiment rencontrer les personnes, discuter de visu. Du coup, cela ne sert à rien d’anticiper en postulant en avance. Ils aiment tellement rencontrer les personnes, que vous allez vous rendre compte que vous aurez beaucoup plus d’entretiens México, qu’en France. Ils filtrent beaucoup moins au niveau du CV, ils aiment le contact les mexicains 😉

J’espère que cet article vous aidera, si jamais vous avez des questions, n’hésitez pas en MP ou en commentaire 🙂
Si cet article ne vous concerne pas car vous voulez tout quitter et partir vivre à l’étranger en faisant du freelance, un article vous est dédié !

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Thibaut 21 janvier 2017 at 20 h 30 min

    Salut Alex ! Super ton article merci beaucoup. Je suis actuellement a Cabo San Lucas en Baja California Sur avec ma copine (Mexicaine). Elle vient de signer un contrat de travail avec un hotel et son chef veut m’embaucher maintenant ! Du coup gros stress pour les papiers… Jusqu’a ce que je tombe sur ta page ahah.
    Le patron de l’hotel m’a dit que normalement ils se chargeraient des papiers mais que je peux chercher de mon cote aussi, du coup tu pense qu’un avocat est le mieux ? Merci infiniment.

    Thibaut

    • Reply Alexia 3 février 2017 at 2 h 04 min

      Hola Thibaut 🙂
      Dsl pour la réponse tardive !
      Je pense que le mieux est de voir ca avec un avocat de confiance, qui fera les papiers bien en temps et en heure, qui connait bien les procédures etc…
      Si tu veux je te passe le contact de mon avocate.

      A bientot 🙂

    Leave a Reply